twitter-facebook-difference 7 différences entre Twitter et Facebook

Généralement, les internautes ne vont pas sur Facebook pour les mêmes raisons que sur Twitter. Facebook vous propose d’être au plus proche de vos consommateurs et de les distraire, quand Twitter sera la source de leurs besoins en informations fiables. Prenez conscience des différences entre les deux réseaux afin d’adapter vos contenus et votre présence !

#1 Contenus longs sur Twitter, courts sur Facebook

Les internautes de Facebook ne sont pas les mêmes que ceux de Twitter. Il existe une vraie contradiction, les utilisateurs de Facebook décrochent très facilement à la vue de longues phrases. Sur Twitter malgré la limitation à 140 caractères, les internautes préfèrent les contenus riches en informations. Essayez donc de faire attention à la longueur de vos contenus selon la communauté !

#2 Le divertissement sur Facebook, le sérieux sur Twitter

L’aspect distractif sur Facebook est bien connu. Utilisez alors un vocabulaire généraliste sur Facebook et plus riche sur Twitter. Selon vos partages, vous devez répondre aux attentes et besoins des usagers sans tomber dans une stratégie totalement manichéenne. Sur Facebook, les utilisateurs ne viennent pas pour réfléchir et analyser un article de fond.

#3 Du partage sur Twitter, de la fidélisation sur Facebook

Facebook vous permet de fidéliser les consommateurs et de leur donner l’envie de devenir de réels fans de votre marque. Le microblogging, lui, fonctionne sur la viralité. Dès lors, prévoyez des contenus qui seront retweetés et qui optimiseront votre notoriété.

#4 Miser sur la pub sur Facebook, proscrite sur Twitter

Facebook vous donne la possibilité de créer des campagnes publicitaires, moyennant finance, afin de promouvoir des posts, une page, votre site, une application ou encore un de vos évènements. A l’inverse, n’essayez surtout pas de vendre sur Twitter mais plutôt d’user de bons de promotion et de conseils d’expert !

#5 Histoires chaudes sur Twitter, roi des relations sur Facebook

Twitter est mieux connu entant que portail de nouvelles fraîches…à viraliser. Facebook contraste lui, en se positionnant comme le réseau des « relations humaines ». La dimension symbolique du « J’aime » n’est pas sans raison. Les particuliers et entreprises annoncent généralement des histoires chaudes, des promotions ou nouvelles buzz critiquées sur Twitter.

#6 Poster régulièrement sur Facebook, encore plus sur Twitter

Sachez qu’un tweet reste beaucoup moins longtemps à la portée des internautes qu’un contenu partagé sur Facebook. Dès lors, si vous publiez 2 ou 3 tweets, vous ne serez pas perçu comme un spammeur ou « lourd ». Sachez modérer votre fréquence de publication selon le réseau social !

#7 Pertinence sur Twitter, légèreté sur Facebook

Les dernières tendances, les sujets chauds et le dynamisme recueillent beaucoup de partages sur Twitter. Les utilisateurs de Facebook, bien que leurs informations soient intemporelles et partagées, ne font pas toujours preuve d’une grande originalité. Les fils de conversations sur Facebook sont plus faciles à suivre mais les sujets tendances en 140 caractères attisent plus de viralité. Veillez à déposer des informations fiables et pertinentes sur Twitter, sinon ses usagers ne vont louperont pas !

Il est clair que la plateforme pour consolider vos relations est Facebook. Pour vos évènements et actualités chaudes rabattez-vous plutôt sur Twitter. Le « must » etant d’être présent sur les deux réseaux en ayant une bonne connaissance de leurs caractéristiques, usages et audience. Quant un site installe votre présence e-commerce et diffuse vos informations institutionnelles, Twitter et Facebook  prennent le relais pour partager, commenter et afficher des liens plus éphémères.

&nbsp

(Visited 1 821 times, 2 visits today)