Jackpot1 Les avantages d'un jeu concours sur Twitter
Votre communauté relâche quelque peu l’attention qu’elle vous porte et préfère se complaire dans une mollesse placide où la routine a pris le pas sur l’émerveillement quotidien ? C’est le moment de la faire jouer ! Les jeux concours sont devenus monnaie courante en agence social media et dans la stratégie social media des marques. On comprend pourquoi : pour un budget parfois restreint, la marque réveille sa communauté, dynamise son activité, renforce son capital sympathie et peut même élargir sa base de fans. Twitter est devenu incontournable en la matière grâce à des qualités que même Facebook ne peut parfois pas revendiquer. Pourquoi et comment organiser des jeux concours sur le réseau aux 140 caractères ?

La viralité : gagner en visibilité

L’une des forces de Twitter par rapport à Facebook réside dans sa viralité. Bien que le partage soit également une option disponible sur le second, celle-ci est moins naturelle et ancrée dans les gênes du réseau contrairement au Retweet.

Cette viralité permet d’atteindre un objectif fondamental pour une marque: la visibilité. En voyant son jeu concours se faire retweeter (le RT faisant souvent l’objet de la mécanique du jeu), la marque étend son aura sur le réseau, se rapproche d’individus et de sphères qu’elle n’avait pas forcément ciblés précédemment et peut ainsi agrandir sa communauté en développant sa présence auprès d’eux et en leur faisant découvrir son univers.

Avec la conception d’un hashtag dédié, seconde force de Twitter par rapport à Facebook, le jeu peut même, s’il mobilise massivement les internautes, apparaître en trending topic. La présence de la marque est alors massive, même si éphémère, et permet à nouveau d’accroître les effectifs de sa communauté de fans. C’est par exemple le cas de CanalSat avec sa GOTWar cette semaine, qui est plusieurs fois apparue parmi les sujets tendances sur le réseau.

En un sens, le jeu-concours permet pratiquement d’inverser les rôles en plaçant le rôle d’ambassadeur de la marque sur les épaules de la communauté qui assure elle même sa présence sur Twitter. Dans la cadre de certains jeux (tweeter une phrase qu’il faut inventer, une photo…), ce sont désormais les fans qui produisent du contenu renvoyant à l’univers de la marque.

L’animation de sa communauté

Le jeu-concours n’a pas pour unique dessein de rassembler toujours plus de personnes autour de la marque dans une logique d’expansion: il permet également de stimuler la communauté déjà existante. Ce type de publication inédite, dont la fréquence est plutôt trimestrielle, permet de briser la routine et donne l’impression de sortir d’une atmosphère commerciale (même si ce n’est pas le cas) pour pénétrer dans une ambiance plus ludique et rafraîchissante. Le jeu mobilise et fédère la communauté qui est incitée à interagir. Il permet également de nouer un contact plus durable qui s’étale sur plusieurs jours voire plusieurs semaines.

En organisant un jeu concours, la marque assume pleinement sa fonction d’entertainer qui est devenue la sienne depuis quelques temps sur le social media. C’est pourquoi l’exigence de créativité demeure plus que jamais dans l’organisation de ces interludes récréatifs. Les 140 caractères peuvent être perçus comme une limite de Twitter dans ce cadre, mais l’expérience prouve qu’en s’adaptant à ces exigences et en utilisant à bonne escient les modalités gracieusement laissées par le réseau, il est possible d’organiser des jeux originaux et engageants (donc réussis). Les outils sont finalement nombreux: Vine, Périscope et Meerkat, l’utilisation des Tweeter Cards, l’insertion de visuels et vidéos, etc.

A ce titre, le compte officiel du Paris-Saint-Germain a par exemple proposé un usage intéressant de Vine pour faire gagner le maillot d’un joueur de son effectif. Tout y était: une mécanique, un règlement et des modalités de participations clairs, de la création de contenu par les fans… En définitive, il n’y a pas besoin de beaucoup de caractères pour divertir ou animer.

La simplicité des mécaniques

La simplicité d’une mécanique garantit un engagement et optimise le taux de participation. Les jeux-concours reposent souvent sur les mêmes fonctionnements:

Follow & RT: suivre la marque et retweeter le message du jeu concours fait office d’inscription. Un tirage au sort est ensuite effectué parmi la foule des participants.

Loterie: participer à un tirage au sort en s’inscrivant sur une autre plateforme (disponible en lien dans le tweet). L’inscription inclut souvent la mise à disposition de quelques données personnelles. C’est l’objet du concours de Paypal et Withings qui peuvent ainsi se constituer une liste de mails

Le quizz: il faut répondre à une question, en rapport avec l’univers de la marque, en commentaire du post. Il y a à nouveau un tirage au sort parmi les gagnants. Le quizz peut être audio, visuel, écrit, chiffré… La créativité est à trouver dans l’originalité de la question et la manière de la présenter.

Les teams: se ranger dans une équipe et gagner par la taille face aux autres équipes. Le jeu soude encore plus une communauté qui s’engage à deux niveaux: elle participe au jeu de la marque et joue pour le compte d’une partie de la communauté avec qui elle s’unit face aux autres. Etre dans l’équipe gagnante permet d’optimiser les chances d’être tiré au sort, mais cela n’empêche pas les membres des équipes secondaires de remporter un prix aussi.

Flock to unlock: du nom de la Twitter Card consacrée, il s’agit de mobiliser les fans qui doivent unir leurs forces pour débloquer du contenu ou une récompense. Darty avait ainsi organisé une #TweetParty avec sa communauté début 2014, où les prix de certains articles baissaient au rythme des retweets. C’est une autre mécanique efficace pour cimenter sa communauté qui doit se serrer les coudes pour obtenir un résultat.

Quelques réflexes à ne pas oublier

Si les CGU de Twitter sont plus souples que celles de Facebook, il faut tout de même rester attentif aux réglementations et ne pas sortir du cadre légal du réseau. C’est pourquoi la rédaction d’un règlement hébergé par le site principal de la marque, ou celui dédié au jeu-concours lui-même, est recommandée pour éviter tous déboires juridiques avec Twitter ou, même, le pays dans lequel le jeu est organisé.

De la même manière, fixer des barrières aux participants est primordial pour s’assurer du bon déroulement du concours. Des dérives récurrentes sont déplorées lors des jeux-concours. Préciser que les multi-comptes ne sont pas comptabilisés et qu’un participant ne peut retweeter plusieurs fois le même message d’affilée sont des réflexes importants à avoir en début de jeu. Faire planer la menace de l’élimination voire celle de la suspension des comptes contribue à limiter la triche.

Enfin, l’importance d’utiliser un hashtag ne se limite pas à la volonté d’être plus visible mais permet également de mieux suivre le déroulé du concours et de n’oublier aucun tweet participant. Il confère un cadre au jeu et permet de distinguer les tweets des participants en les particularisant. Le hashtag offre aussi la possibilité d’évaluer, après opération, la portée qu’a eu le jeu avec des statistiques aisées à obtenir et analyserTopsy et autres outils gratuits peuvent faire l’affaire). Dans la même logique, cela peut également impliquer la mention obligatoire d’un compte pour participer.

Le jeu est un bon moyen de solidifier et faire grandir sa communauté. Elle rappelle la marque au bon souvenir de l’internaute qui se mobilise et interagit avec elle. Twitter, par sa viralité accélérée et ses codes très précis, est un réseau idéal pour programmer un jeu-concours qui permet de créer plus d’engagement qu’à l’accoutumée, à condition d’en respecter les pratiques et les modalités. Il est grand temps de pimenter le quotidien du vieux couple que vous commencez à former avec votre communauté !

(Visited 331 times, 1 visits today)