Ces derniers mois, Instagram s’est énormément développé. Apparition des stories, du swipe-up, développement de features permettant toujours plus de créativité, déploiement de l’Instagram shopping, test de la fonctionnalité check-out… Les possibilités sont multiples, d’autant plus que la construction de l’image de sa marque se fait plus facilement via le feed de la plateforme que via Facebook aujourd’hui. Mais pour cela, il faut maîtriser quelques basiques.

#1 Définir le propos de sa marque

Chaque réseau à ses spécificités, mais Instagram a un double aspect particulièrement intéressant : le feed permet de construire une image de marque quand la story permet d’engager sa communauté et/ou de driver vers un acte d’achat.

Avant d’investir le réseau de manière nette, il faut donc être certain de l’image que l’on veut donner de sa marque. Souhaite-t-on mettre en avant un état d’esprit ? Des produits ? Souhaite-t-on être dans une communication plutôt verticale (je présente un produit ou un service pour que les internautes l’achètent ou l’utilisent) ou une communication horizontale (je souhaite établir une relation avec ma communauté) ?

Il est également important de déterminer son enjeu principal : l’engagement, la fidélisation, la vente… Cela permettra de déterminer si l’on investit de manière plus forte le feed ou la story, et à quel rythme.

#2 Investir la plateforme sans demi-mesure

Instagram est un réseau qui ne permet pas de faire les choses de manière tiède. Il faudra donc éviter le montage photo ou l’achat d’art, et penser à investir dans un shooting photo dédié, qui permettra de mettre en avant vos produits ou vos services de manière qualitative et contextualisée. Un beau visuel permettra l’engagement et la meilleure compréhension de votre propos.

Par ailleurs, si sur Facebook, les posts de marque sont devenus pléthore et ont envahi le réseau, sur Instagram, l’algorithme laisse encore la place à une alternance entre contenus de marque et contenus d’amis. Et cela est vrai tant pour la story que pour le feed.

N’oubliez donc pas que la story de votre marque sera vue entre la story d’un collègue et celle d’un ami. Il est donc important de bien travailler le contenu, pour éviter qu’il soit pris comme « polluant » et envahissant, et que votre message soit perçu le mieux possible.

Il faudra donc éviter de faire des stories trop brandées, pour que le message ne soit pas perçu comme trop commercial. Néanmoins, le contenu devra être suffisamment propriétaire pour que l’internaute comprenne en moins de 3 secondes à quelle marque il se rattache.

#3 Contextualiser

N’oubliez pas : un message est toujours reçu à un certain moment de la vie d’un internaute, et c’est encore plus vrai sur Instagram ! D’ou l’importance de la contextualisation.

Pensez donc à publier à un moment qui fait sens pour votre propos. Prenez en compte en établissant votre roadmap les marronniers, la météo, les événements extérieurs, mais aussi l’heure à laquelle vous posterez.
Et aidez-vous de l’achat media : poster un message sur le déjeuner à 11H est une bonne chose, mais il pourra quand même être vu à 15h ! Pour limiter cet écueil, n’hésitez pas à le booster en média aux horaires les plus pertinents pour vous.

#4 Être innovant

Aujourd’hui on le voit de plus en plus, il y a un « style Instagram ». Tout le monde a tendance à faire peu ou prou la même chose. On est passé des posts cocoonings aux flatlays puis au top shots. Difficile donc de se différencier et d’imposer son image parmi l’affluence de contenus identiques les uns aux autres.

C’est pour cela qu’il est important d’être innovants et de s’appuyer sur les éléments les plus forts de votre marque. Faites-vous aider de votre agence pour inventer un style dans la manière de shooter vos produits, ne délaissez pas des axes un peu audacieux mais qui feront peut-être la tendance de demain !

Et surtout, osez. Osez être les 1ers à tester les nouveautés sans cesse proposées par la plateforme, en vous faisant aider de votre agence pour le faire de la manière la plus smart possible. C’est aussi comme cela que vous vous différencierez, que vous émergerez et que votre image de marque sera instaurée, comprise et permettra de leader vers un acte d’achat.

#5 Être efficace

N’oubliez pas d’utiliser les formats mis à votre disposition par Instagram pour booster les ventes : la fonctionnalité Shopping, par exemple, qui permet de tagguer votre produit sur un visuel feed et de renvoyer plus facilement vers un acte d’achat. Ce format permet également d’anticiper l’arrivée très prochaine de check-out, qui permettra de finaliser une vente directement sur la plateforme !

Par ailleurs, la story est le format le plus efficace de la plateforme pour driver vers la vente. Une fois votre image de marque bien établie notamment via le feed, n’hésitez pas à investir la story de manière régulière, en présentant l’usage de vos produits, en partageant des UGC et surtout en n’oubliant pas d’ajouter un swipe-up qui renvoie vers un store-locator ou vers une page produit si votre site est e-commerce !

Enfin, pour renforcer cette stratégie, n’hésitez pas à avoir recours à l’influence, qui permettra d’augmenter la visibilité de votre marque et de vos produits.

Rejoignez notre club privé sur Telegram (GRATUIT) :
"Vous recevez : hack, astuces, actus, audit et conseils pour réussir sur les réseaux"
This is default text for notification bar