Facebook s’appuie sur votre historique de navigation

rupo Facebook s'appuie sur votre historique de navigation

Avec des publicités basées essentiellement sur les informations du profil de ses membres (âge, sexe, ville, niveau d’étude …) Facebook a annoncé le développement d’un nouveau mode de ciblage de ses utilisateurs basé sur l’historique de navigation et les applications utilisées afin de déterminer leurs centres d’intérêts. Ceci permettrait donc de leur retourner des publicités plus pertinentes dans leur fil d’actualité.

Un nouveau mode de ciblage

Jusqu’à présent, le réseau social effectuait son ciblage publicitaire auprès de sa base d’utilisateurs de plusieurs manières :

– Les publicités se basent d’une part sur les informations renseignées par l’internaute sur son profil personnel

–  Mais également sur ses interactions avec les pages fans, les sites partenaires de Facebook et les applications mobiles. Ces informations sont utilisables par tout annonceur voulant trouver un internaute réceptif à sa marque ou son entreprise.

Mais Facebook cherche aujourd’hui à aller plus loin (sacré Mark) et de ne plus se soucier du paramètre « Do Not Track » des navigateurs. Ce dernier pouvant être activé par tout internaute désireux de ne pas être traqué sur les sites sur lesquels il se rend. Facebook ne fait que prendre exemple sur ses petits copains Yahoo! et Google en ignorant totalement ce paramètre.

De cette façon il ne sera plus nécessaire de cliquer sur le bouton « J’aime » d’un site partenaire pour faire parti de la base de donnée Facebook. Bien que pour l’instant seulement présente aux Etats-Unis, elle sera bientôt disponible dans le monde entier.

Mais comment?

Grâce au bouton « J’aime » et d’autres modules de Facebook qui sont installés sur la plupart des sites Internet et qui permettent à Facebook de suivre les visites de ses utilisateurs (malin).

« Imaginons que vous réfléchissiez à acheter une nouvelle TV, et que vous commenciez à rechercher les TV sur le web et dans des applications mobiles. Nous pourrions vous montrer des publicités pour des offres pour une TV pour vous aider à obtenir le meilleur prix, ou pour vous montrer d’autres marques auxquelles penser. Et parce-que nous pensons que vous êtes intéressés par les produits électroniques, nous pourrions vous montrer des publicités pour des produits électroniques à l’avenir, tels que des enceintes ou une console de jeux qui irait avec votre nouvelle TV » explique Facebook sur son blog officiel.

Facebook a aussi décidé de jouer la transparence et de mettre en place des outils permettant aux membres de contrôler les annonces qu’ils acceptent ou non de recevoir. Ceux-ci peuvent en effet éliminer certaines thématiques ou annonceurs dont ils ne souhaitent pas voir les publicités.

Pas de panique! L’utilisation de cet outil n’aura aucune influence sur le nombre de publicités visibles par les membres du réseau social, seulement sur leur pertinence. Bonne nouvelle donc pour les annonceurs cherchant à être de plus en plus précis dans le ciblage de leur publicité sur la plateforme.

 

(Visited 18 times, 1 visits today)