8 8 Insights pour optimiser son Brand Content

Vous pensiez tout savoir sur le Brand Content? Un anglicisme de si, de là, entendu au détour de la machine à café et le tour est joué ? Laissez-nous enfiler notre costume de Morpheus et ramener le Neo que vous êtes sur le chemin de la vérité : bienvenue dans la Matrice !

#1 Segmenter ses publics plus finement

Les études montrent qu’en moyenne, une entreprise cible 4 segments bien définis : ce n’est pas assez ! Il n’y a pas qu’une vérité et la diversité des habitudes et des profils des consommateurs oblige à plus de précision. Dans cette optique, développer des Persona marketing et social media pour cartographier précisément sa cible est un exercice nécessaire. Pour un résultat optimal, plus transversal, vous pouvez mettre à contribution les collaborateurs des autres départements de l’entreprise.

#2 Améliorer les contenus visuels

La croissance d’Instagram et de Pinterest témoigne de la tendance qu’ont les internautes à consommer des contenus visuels. Il faut aussi mentionner Slideshare et Tumblr, dont la notoriété accrue invite à la réflexion concernant l’essor des images sur le web. C’est aussi vrai pour la vidéo, support très apprécié : possibilités infinis, capteurs d’attention et s’inscrivant dans une logique de « snackable content ».

#3 Utiliser le social media

Cela va sans dire, pour capter une audience élargie, il faut être présent sur plusieurs canaux, et bien sûr, sur les réseaux sociaux. S’en priver serait une erreur, car leur utilisation évolue sans cesse. A titre d’exemple, les recherches d’information via les réseaux sociaux ont surpassé celles passant par les canaux de recherche habituels (moteurs de recherche), et ce pour la deuxième fois de l’année. Chaque plateforme sociale doit être traitée séparément afin d’utiliser au mieux ses spécificités, sans pour autant dénigrer le « search » traditionnel. Tout est affaire d’équilibre.

#4 Mesurer l’efficacité

Existe-il une technique qui permet de vérifier la pertinence d’une stratégie de contenu par rapport aux objectifs initialement fixés ? Ou de multiplier le ROI par 17 en moyenne ? Le simple fait d’apporter un intérêt constant et soutenu aux performances individuelles des publications a pour effet de tirer l’ensemble des performances vers le haut. Ayant souvent tendance à se noyer dans la data, les marqueteurs ne doivent pas oublier de prendre le recul nécessaire pour visualiser les faits dans leur globalité. La « big picture », comme disent nos amis anglo-saxons. Pour arriver à ce résultat, il est nécessaire de déterminer tôt les indicateurs clés que l’on pourra aisément mesurer (nombre de sign-up mails par exemple), de rationaliser sa feuille de route pour se concentrer sur les facteurs clés de succès et enfin, de proposer des call-to-action clairs, on ne le dira jamais assez !

#5 Maximiser le lien mail/blog

Synchroniser l’apparition d’un nouveau post avec l’envoi d’un mail à sa data base est un excellent moyen de promouvoir son contenu de manière efficace et cohérente. Ce mail doit avoir un visage personnel, voire personnalisé, toujours dans la tonalité rédactionnelle habituelle et, bien entendu, faire la promotion du post en question. On ne vous fera pas l’affront de vous rappeler d’y intégrer une image de qualité. Vous le saviez déjà. L’astuce du chef : la curation de posts plus anciens dont le sujet est connexe. Enfin l’ajout d’anecdotes personnelles et d’insights favorise généralement les interactions.

#6 Slideshare pour le reach

Si vous pensiez que Slideshare n’était qu’un outil pour dépoussiérer vos vieux Powerpoint, vous aviez tout faux ! La plateforme est en réalité une véritable opportunité pour mettre en place une extension fiable du contenu proposé et pour améliorer son reach. Il doit, là encore, jouer sur le visuel et rejoindre les points développés dans votre article.

#7 Podcasting

Cela fait 10 ans qu’on nous sert la même recette tous les ans, alors pourquoi devriez-vous y croire aujourd’hui ? Tout simplement parce qu’en 2015, toutes les planètes sont alignées : la prise de pouvoir des smartphones et l’ultra mobilité en font un support privilégié et plus facilement accessible qu’autrefois. Pensez à votre voiture, d’ores et déjà connectée, et au temps que vous passez dedans. De plus le format audio, n’est pas ou peu utilisé par les marqueteurs qui lui préfèrent des formats plus « traditionnels », comme en témoigne cette étude datant de 2014 du très sérieux Social Media Examiner.

Capture-d’écran-2015-01-14-à-17.38.45-300x231 8 Insights pour optimiser son Brand Content

Enfin, le podcasting laisse la possibilité à l’auditeur de se concentrer sur une autre activité (visuelle particulièrement), à l’heure où le multi-tasking est roi.

#8 Posture

Pour finir, il nous semble qu’une dernière chose se doit d’être ajoutée, moins académique certes, mais tout aussi primordiale (si ce n’est plus) : adopter la bonne posture, cette posture de recherche, de curiosité constante qui vous permettra de nourrir votre imagination et développer votre sens critique, afin de proposer des contenus toujours plus pertinents, drôles, utiles ou informatifs (ou les 4 en même temps!).
Ici, rien d’infaisable, il suffit de parcourir les bons terrains de l’information, d’être à l’écoute, à l’affut et d’avoir une forte propension à l’anticipation. Quoi qu’on puisse en penser, cette aptitude se construit. Sortez de votre routine et soyez alertes, car comme disait Pasteur : « Le hasard ne favorise que les esprits préparés » !

Votre stratégie de contenu doit être préparée, mais aussi laisser la place à quelques aléas. Vous devez utiliser les bons outils et parler aux bonnes personnes, de la bonne manière. Enfin un état d’esprit positif et curieux vous permettra d’être toujours aux racines de l’information et de l’actualité : vous pourrez ainsi proposer à vos cibles un contenu dont la qualité est à la hauteur de leurs attentes. Habile non?

(Visited 159 times, 1 visits today)