social-media-collectivite Les collectivités locales s'emparent des réseaux sociauxVous souhaitez une séance plénière de votre conseil municipal en Live tweet, un dialogue direct entre le maire et les citoyens ou encore le partage de services entre les habitants de la cité ? Et bien c’est possible en investissant dans une mutation digitale !

Établissez une strategie digitale

Les réseaux sociaux ne sont pas juste une mode, il faut penser « stratégie » et non « outil ».
Un de vos objectifs doit être de toucher les jeunes et adolescents. En effet, ce public est très souvent réfractaire aux discours publics, trop institutionnels, à l’actualité politique ou encore aux supports papiers diffusés par votre collectivité locale. Avant même de changer le contenu de vos messages et informations, le principe de passer d’un média papier ou tout simplement trop local à un média digital, changera la perception qu’ont les jeunes de l’actualité de leur ville.

Révisez votre communication interne

Le point faible des collectivités locales tient à son organisation et de l’administration. Vos circuits de validation des informations sont à revoir et à considérablement simplifier. En effet, votre community manager ne peut pas attendre validation pour chaque publication auprès du cabinet du maire. Le maître mot est : spontanéité ! Ne laissez pas la collectivité enfermée dans un système hiérarchique de contrôle.
Pour ce qui tient du recrutement du community manager, ce dernier doit connaître la culture de l’interne, l’ambition de la collectivité et être en interaction avec le directeur de communication.

Quels réseaux sociaux utiliser ?

Chaque média a son usage. Facebook, avec près de 800 millions d’utilisateurs est le réseau où se fait l’audience en majorité. C’est donc une nécessité pour votre collectivité qu’elle soit présente sur le réseaux social américain. Facebook n’est plus vu comme simplement une mode mais comme un phénomène social. L’avantage du réseau est la proximité avec les citoyens et le ciblage des jeunes. Votre objectif est de créer le buzz, toucher de nouvelles cibles et créer un sentiment d’appartenance et d’attachement à la collectivité. Utiliser Facebook émane d’un besoin de proximité qu’ont les citoyens, car on ne peut pas être attaché à une administration mais plutôt à un territoire.

Surtout populaire Outre-Atlantique, Twitter n’a pas grand chose à voir avec Facebook. Réseau microblogging, c’est le Web et l’actualité en temps réel – mais c’est surtout un réseau plus professionnel que son voisin Facebook. Il regroupe la sphère journalistique, les geeks, les annonceurs et c’est avant toute chose un outil de dialogues et d’échanges plus personnalisé. Via Twitter, misez sur une ligne éditoriale dédiée à l’information et aux actualités de la collectivité. Il doit être le relais du site institutionnel par le fait qu’il soit dédié au contenu. Quand 5 tweets sont postés, 1 seulement est transféré sur Facebook.
Twitter doit devenir le journal digital de votre collectivité tout en alliant l’interactivité avec les citoyens. Il informe un public qui ne lit pas la presse locale.

Ne zappez pas le réseau privé des territoriaux. En effet, il existe des réseaux sociaux dédiés à la culture territoriale publique tels que Expertpublic.
Notez qu’il est essentiel de faire la promotion des réseaux sociaux sur votre site institutionnel, les affiches print ou les revues traditionnelles.

N’oubliez pas les mobinautes

Ces usagers de Smartphone sont de grands consommateurs d’informations locales et de proximité. Quelles sont les expositions du week-end dans ma ville ? Quel restaurant choisir dans mon quartier ? Quel est le trafic de mon réseau de transport en commun ? Votre objectif est d’être capable de répondre aux questions de la vie quotidienne des citoyens de votre collectivité. Les mobinautes ont tendance à plus faire confiance aux références et avis de leurs concitoyens qu’aux conseils et discours des marques ou institutions. Dès lors, travaillez sur la création d’application et de présence mobile sociale afin de guider et informer les habitants à tous moments et endroits.

Construisez un vivre ensemble

Votre but est de passer d’une communication verticale à une interactivité entre internautes. Les réseaux sociaux doivent vous permettre d’améliorer la relation entre l’institution, l’administration et les citoyens. Mais aussi, ils deviennent un réel médium entre les membres de votre collectivité, entre les citoyens.
L’ajout d’un forum de discussions sur des thèmes de la vie de la collectivités (infrastructures, évènements, politique) est un exemple de fonctionnalité que vous pouvez mettre en place tant sur votre site institutionnel que sur une application.

Finalement, votre stratégie digitale doit déclencher et entretenir le dialogue entre les protagonistes de la collectivité. C’est également une façon de veiller à son e-réputation.