partners Pourquoi nouer des partenariats sur le social media ?
La pratique du partenariat sur les réseaux sociaux ne date pas d’hier mais se renouvelle aujourd’hui grâce à la multiplication des plateformes. Face à un foisonnement des profils, les annonceurs ont désormais le choix pour nouer leurs partenariats. L’agence social media peut elle aussi identifier facilement les partenaires potentiels et désigner des expériences dédiées. Les stars et célébrités ne sont plus forcément les seules à être en mesure de diffuser les messages de la marque à leur audience. Comment alors choisir ses partenaires sur le social media ?

Favoriser l’exposition additionnelle

Lorsqu’un annonceur met en place des partenariats sur le social media, c’est d’abord dans le but d’augmenter sa visibilité sur les réseaux du partenaire. Les partenariats social media peuvent prendre plusieurs formes :
– du co-branding avec une autre marque (par exemple des visuels de Foodpairing partagés sur les réseaux des deux marques concernées),
– à la mise en avant de produits sur la page de personnes publiques (de manière plus ou moins discrète),
– en passant par des e-RP plus traditionnelles avec échange de visibilité.
Favorisées par les systèmes d’interaction comme le retweet sur Twitter ou le partage sur Facebook, ces techniques restent basiques et peuvent manquer de profondeur. Le but avec une telle stratégie social media est de donner de la voix à la marque à travers celle d’un individu influant sur les réseaux.

Un peu plus que de l’échange de visibilité ?

Aujourd’hui les partenariats vont plus loin, en créant des « événements digitaux » avec une nouvelle catégorie de célébrités : les influenceurs. De nombreux annonceurs cherchent aujourd’hui à créer l’événement en nouant des partenariats avec les stars de YouTube, Instagram et d’autres plateformes touchant notamment les publics plus jeunes. Là où ces partenariats sont intéressants, c’est qu’ils sont plus approfondis qu’une simple exposition additionnelle. Si les influenceurs sont catégorisés comme tel, c’est parce qu’ils sont créateurs de contenus, reconnus comme ayant une pâte, un style, une spécificité. Ainsi, les annonceurs peuvent co-construire avec ces célébrités d’un nouveau genre des campagnes « natives » diffusées à la fois sur les réseaux de la marque et de l’influenceur. Un double gain pour la marque qui sort des sentiers battus en proposant des formats inédits, événementiels et bénéficie de l’audience qualifiée et engagée de son partenaire.

Qu’est ce qui fait d’un partenaire… un partenaire ?

Si les réseaux sociaux et leurs systèmes d’interaction (re-post, like, retweet, partage etc.) permettent aujourd’hui de nouer des partenariats simplement et à très bas coût, il est possible de construire des relations sur le plus long terme. Dans la construction d’un partenariat social media, le concept de social capital est à prendre en compte. Le choix du partenaire doit reposer à la fois sur ce qui fait sa qualité d’influenceur (son style) mais également sur son « capital social » : présence sur les différents réseaux, nombre de fans/abonnés/followers, engagement de son audience etc. Plus la caisse de résonance de l’influenceur sera en accord avec les objectifs et la cible de l’annonceur, mieux elle fera son travail. En effet, il ne s’agit pas de choisir un influenceur uniquement parce qu’il est reconnu mais pour l’audience caractéristique dont il dispose et comment son travail entant que créateur de contenu fait écho à l’ADN de la marque.

Certains ont compris le potentiel de tels personnages et proposent des plateformes d’agrégation de contenus d’influenceurs émanants de Youtube, Vine, Instagram, Twitter etc. Ils se positionnent comme lien entre marques et influenceurs et mettent en place des opérations spéciales.