Riff: quel usage de la nouvelle appli vidéo pour les marques?

riff-facebook-une Riff: quel usage de la nouvelle appli vidéo pour les marques?
Unir ses forces et coopérer pour créer du contenu sur le social media, ce n’est pas nouveau et c’est même devenu courant. Mais la pratique s’apparentait jusqu’alors à un usage détourné, périphérique, des fonctionnalités de base des différents réseaux sociaux. Avec« Riff », lancé la semaine dernière, Facebook franchit une étape supplémentaire : le contenu collaboratif est devenu l’essence même de cet outil de création et d’édition de vidéos. Une fonctionnalité non-négligeable pour la stratégie social média des marques, toujours plus désireuses d’engager leur communauté ? Présentation des atouts et des usages possibles de Riff.

Principe et fonctionnement de l’outil

Selon les propres termes de Facebook, Riff permet de « faire des vidéos avec ses amis ». Le principe est simple : n’importe qui peut créer une première vidéo, de 20 secondes maximum, à laquelle il confère un sujet sous la forme d’un hashtag (#AprilFools, #KungFu, #HappyDog…). Une fois filmée et thématisée, la vidéo est partagée. Les amis de l’émetteur peuvent ainsi en prendre connaissance et, s’ils le souhaitent, en produire la suite. Il suffit de filmer sa séquence et de l’insérer dans la continuité, toujours sous le même hashtag.

À nouveau partagée suite à l’ajout des nouvelles séquences, la vidéo est désormais visible par les amis des amis du créateur, et ainsi de suite. Elle se répand de manière exponentielle sur le réseau, avec la possibilité de voir un nombre croissant d’individus se greffer sur le thème et y apporter leur contribution. Le potentiel viral est alors démultiplié avec cette application dont la mécanique réside sur le partage et l’intervention de personnes tierces dans l’élaboration du contenu.

Facebook-Riff-1 Riff: quel usage de la nouvelle appli vidéo pour les marques?
Riff repose sur des principes simples : découvrir des vidéos, prendre part à la suite de leur élaboration, partager le résultat obtenu et inciter à poursuivre le mouvement

L’intérêt de Riff

Le fonctionnement de Riff repose sur deux leviers fondamentaux pour toute marque, annonceur, ou agence social media : la visibilité et l’engagement.

Le principe même de devoir partager sa vidéo en invitant les autres membres du réseau à prendre part au mouvement pour ensuite la partager à leur tour permet d’atteindre un degré de viralité très élevé pour chaque contenu posté. La portée de toute vidéo est élargie au point de pouvoir atteindre des communautés totalement étrangères à l’émetteur initial.

Dans le même temps, en plus de gagner en visibilité, l’application est fondée sur la collaboration des membres d’une communauté. Un individu seul ne peut se suffire à lui-même sur la plateforme : la production individuelle et définitive de contenu dénature l’outil qui se veut collectif. Riff représente la plus haute forme d’interaction qui soit, avec une intervention créative de la part de tous les membres. Engagement garanti.

Usages potentiels

L’outil peut se faire le relai original de l’évènementiel de l’annonceur. Proposer aux personnes sur place de partager leurs impressions ou promouvoir l’évènement (qu’il soit ludique ou sérieux) à l’occasion d’une chaine continue de vidéos permet de lui donner un peu plus de vie sur le social media. Riff offrirait ainsi la possibilité de réaliser l’équivalent d’un live-tweet de manière encore plus dynamique et immersive.

Riff peut également être efficace dans le cadre de l’organisation de jeux concours, avec à nouveau une mécanique de reproduction ou d’appropriation d’un contenu vidéo qui fait office de participation. Un tirage au sort s’en suivra pour départager les participants. Que les marques n’hésitent pas à être originales ! Le club de football londonien Arsenal avait récemment proposé à ses fans de reproduire les célébrations de but des joueurs de l’équipe pour gagner des produits dérivés. Une mécanique engageante que Riff aurait pu optimiser.

Cette application vidéo à forte viralité est idéale pour surfer sur les tendances du net et partager un moment privilégié avec sa communauté. Elle aurait par exemple pu être mise à contribution durant la période du Ice Bucket Challenge. Inviter ses fans à reproduire une action ou une simple gestuelle peut lancer une dynamique positive et créer de la complicité entre les deux parties.

Le lancement d’un nouveau produit ou service peut passer par Riff avec une série de vidéos où les vendeurs et les early adopters partagent leurs impressions et mettent la nouveauté en avant. Il faut tout de même s’assurer d’avoir une communauté bienveillante et engagée derrière sa marque avant de se lancer : l’ombre des trolls n’a jamais fini de planer sur le social media, y compris dans ses recoins quasi-inexplorés.

L’usage corporate dans une logique de communication interne est également possible. Délimiter un sujet et lancer une Riff en interne peut permettre de fédérer les salariés qui interviendraient quelle que soit leur place dans la hiérarchie et apporteraient leur pierre à l’édifice. Une vidéo où tout le monde se souhaite un « Joyeux Noël » par exemple ? A vous d’en trouver la meilleure utilisation.

Si des applications reposant sur une mécanique similaire à Riff ont déjà vu le jour par le passé (Slingshot, Room…) sans rencontrer un succès considérable, l’appui du géant qu’est Facebook pourrait changer la donne. Avec une multiplicité d’usages potentiels et une capacité à surfer sur la tendance de la vidéo dans le social media, l’outil paraît digne d’intérêt pour les marques. La balle est dans leur camp.

(Visited 73 times, 1 visits today)