social-tv Social TV : le mariage des réseaux sociaux et de la télévision

Social TV : le mariage des réseaux sociaux et de la télévision

L’équipement croissant des foyers multiplie les écrans et dresse une concurrence nouvelle à la télévision traditionnelle. Les nouveaux comportements des téléspectateurs connectés peuvent constituer une menace pour les chaînes mais aussi une opportunité lorsqu’elles s’y adaptent efficacement. Décryptage.

La télévision, menacée par d’autres écrans

Si les programmes télévisés affichent à peu près les mêmes audiences qu’auparavant, la question de la concentration de ces-dernières se pose. Adeptes du double-écran et multi-taskers aguerris, les téléspectateurs 2.0 sont ils autant attentifs à leurs programmes favoris ? 

Ceux-ci profitent des pauses publicitaires ou des temps faibles des programmes pour utiliser leurs smartphones ou tablettes et consulter les réseaux sociaux, leurs messages, mails, etc.

La sphère télévisuelle s’inquiète puisque cette pratique, qui ne cesse d’augmenter, a une influence sur l’attention accordée au programme TV, et bien-sûr sur l’impact de la publicité TV. La télévision est délaissée mais représente cependant une grande part des investissements publicitaires des annonceurs. Et si les publicitaires n’investissent plus dans l’achat d’espaces à la télévision, tout le système s’écroule. 

social-tv-infographie-1 Social TV : le mariage des réseaux sociaux et de la télévision

SFR, la télévision participative, quand l’innovation révolutionne le petit écran

Les programmes télévisés et les marques qui communiquent pendant les coupures publicitaires sont alors forcés de trouver de nouvelles stratégies pour regagner l’attention du téléspectateur en sollicitant les services d’une agence brand content

Social TV : de nouvelles stratégies pour gagner les téléspectateurs

Les chaînes télévisées et les programmes ont mis en place des systèmes ingénieux pour récupérer les téléspectateurs inattentifs qui boudent le petit écran et ont investi le deuxième écran. Leur objectif : faire en sorte que le téléspectateur soit deux fois plus attentif plutôt que de l’être de moitié.

Les chaînes télévisées ont riposté avec les « applications-compagnons », que l’on retrouve sur smartphones et tablettes. Elles proposent notamment du contenu exclusif, par exemple, 6Play d’M6 propose de consulter les recettes de l’émission « Un Dîner presque parfait » ou l’adresse des boutiques des « Reines du Shopping », et font notamment le lien entre programmes et téléspectateurs, qui peuvent interagir directement avec les réseaux sociaux par son intermédiaire. 

social-tv-6-play Social TV : le mariage des réseaux sociaux et de la télévision

M6 propose par exemple à travers son application 6Play de regarder les programmes en direct à partir de son téléphone, sa tablette ou son ordinateur. Les utilisateurs peuvent commenter en direct et suivre le Live Tweets en lien avec le programme. Une communauté se crée alors d’elle-même autour du programme et les échanges entre téléspectateurs et utilisateurs de l’application sont alors rendus possibles.

Quant à eux, les programmes deviennent des marques programmes et ont du mettre en place de réelles stratégies pour conquérir et fidéliser l’audience.

Focus sur la stratégie de TPMP, un des programmes les plus présents sur les réseaux sociaux

social-tv-tpmp-1 Social TV : le mariage des réseaux sociaux et de la télévision

Grâce aux nouveaux canaux de communication offerts par la Social TV, Touche Pas à Mon Poste a su s’emparer de nouveaux fans. Le programme gère son e-réputation et sa stratégie webmarketing comme une véritable marque, et profite aujourd’hui d’un appui de la part de fans très engagés.

La stratégie se déploie avant, après et pendant l’antenne et repose sur trois fondamentaux : l’animation de communautés, l’intégration du téléspectateur et de l’internaute au programme, et la proposition de contenu exclusif.

La communication se fait avant l’antenne pour promouvoir le programme et augmenter l’audience TV, pendant l’antenne lorsque les communautés se rassemblent et peuvent alors échanger entre elles, et après l’antenne de façon à fidéliser l’audience et à prolonger l’émission. L’objectif est de renforcer l’engagement des téléspectateurs et des internautes en continu. 

social-tv-infographie-2 Social TV : le mariage des réseaux sociaux et de la télévision

Phase 1 : renseigner sur le programme à venir 

social-tv-tpmp-2 Social TV : le mariage des réseaux sociaux et de la télévision

Phase 2 : Créer une conversation pendant le programme pour augmenter l’attention et l’engagement, et ainsi investir le second écran

social-tv-tpmp-3 Social TV : le mariage des réseaux sociaux et de la télévision

Phase 3 : Proposer du contenu après le programme pour maintenir les discussions de la communauté, améliorer la mémorisation et fidéliser

social-tv-tpmp-4 Social TV : le mariage des réseaux sociaux et de la télévision

3 essentiels de la stratégie de TPMP

– L’animation de communauté : Twitter, Facebook, ou encore Instagram, la chaîne est très active sur les réseaux et le taux d’engagement y est fort. Il s’agit surtout de teasing, de relais d’extraits de moments forts de l’émission, de photos et de vidéos des coulisses, de sondages…

– L’intégration de l’internaute à l’émission, par exemple avec la chronique du VisioPoste, où les internautes sont invités à se mettre dans la peau d’un chroniqueur et peuvent partager une vidéo où ils donnent leur avis concernant un programme. Ces vidéos sont ensuite diffusées pendant l’émission. On retrouve aussi le Live Tweet avec la mise en place du hashtag #TPMP. Tout au long du programme, les utilisateurs sont invités à donner leur avis ou à poser des questions via Twitter.

– La proposition de contenu exclusif : il est important d’en proposer pour inciter les fans de l’émission à se rendre sur les réseaux sociaux ou le site Internet de façon à découvrir des images exclusives.

Une communication de qualité sur les réseaux sociaux autour d’un programme peut faire augmenter l’audience sociale comme l’audience télévisée de ce dernier. Les chaînes l’ont bien compris et certaines émissions sont très actives dans l’univers social média.

social-tv-infographie-3 Social TV : le mariage des réseaux sociaux et de la télévision

Les marques aussi tirent parti de la Social TV

Même si les évolutions de la télévision ont effrayé les annonceurs, elles ont aussi ouvert des portes en offrant la possibilité d’un ciblage plus fin avec des données consommateurs plus précises. Les annonceurs savent aujourd’hui profiter des nouvelles technologies et se penchent sur le potentiel des écrans mobiles.

Apercevoir un hashtag dans une publicité est aujourd’hui monnaie courante, mais certaines marques ont vite compris les nouveaux enjeux qui se présentent à elles et proposent un réel engagement au téléspectateur. C’est le cas notamment de Coca-Cola qui en 2014, lance une publicité synchronisée pour le mondial de 2014 : La Ola du Bonheur.

Le principe est simple : le dispositif de synchronisation autour de la campagne « La Ola du Bonheur » se déclenche à chaque but marqué par l’équipe de France, diffusant un spot publicitaire sur tous les écrans : PC, mobile et tablette.

La social TV : une promesse de longévité pour les chaînes ?

La social TV se fait petit à petit une place dans l’univers médiatique et surtout dans le quotidien et dans les habitudes des français. ll est donc essentiel pour les programmes télévisés et les chaînes d’être présent et surtout actif sur les réseaux sociaux.

Le hashtag a véritablement révolutionné la télévision. Il a une fonction fédératrice et crée une audience parallèle sur les réseaux sociaux, en continuant de faire vivre le programme même une fois qu’il est terminé.

La social TV est donc une aubaine pour les chaînes de télévision qui, si elles s’adaptent et répondent correctement aux enjeux suscités par toutes ces mutations, peuvent gagner des parts d’audience, conquérir de nouveaux publics et avoir la possibilité de fidéliser ses téléspectateurs.

#Rio2016, hashtag fédérateur de communautés

social-tv-infographie-5 Social TV : le mariage des réseaux sociaux et de la télévision

Analytics des hashtags pendant Rio 2016

Pour les Jeux Olympiques de 2016, les supporters du monde entier se sont donné rendez-vous sur Twitter pour célébrer les victoires, échanger avec les athlètes, vivre les moments les plus marquants, et partager en direct l’évènement. Le hashtag a une réelle fonction fédératrice qui a complètement changé notre façon de consommer la télévision.

Seulement, à jouer tous les deux sur le même terrain, les marques et les programmes se font concurrence et se lancent dans une sorte de course à l’audimat social, à savoir, de qui parle-t-on le plus sur les réseaux sociaux.

Dans cette quête du deuxième écran, il ne fait aucun doute que la créativité sera un facteur important dans cette compétition qui oppose émissions télévisées et leurs applications compagnons aux annonceurs et leurs publicités synchronisées.

(Visited 307 times, 1 visits today)