Facebook est un peu délaissé par les marques ces derniers mois, qui privilégient Instagram pour construire leur image et développer leurs ventes.

Cela reste pourtant une plateforme forte pour développer l’engagement de votre communauté et construire une vraie relation horizontale avec celle-ci, mais également une plateforme particulièrement puissante pour booster votre ROI et driver vers un acte d’achat. Il suffit pour cela d’avoir la stratégie adaptée.

#1 Définir son enjeu principal

La stratégie ne sera pas la même selon que vous voulez développer l’engagement de votre communauté ou booster votre ROI, et notamment en termes de format.

La plateforme a en effet créé pléthore de formats qui permettent de coller à un objectif bien particulier. On peut l’illustrer ainsi :

N’oubliez pas, quoiqu’il en soit, d’inclure systématiquement un lien qui renvoie vers la page produit de votre site s’il est e-commerce, ou vers un store locator. Et pensez à tracker ce lien : cela vous permettra de définir le taux de rebond et le comportement de l’internaute.

#2 Adapter son propos à son objectif

Pour booster l’engagement de votre communauté, pensez à accorder une attention toute particulière aux wordings de vos posts : utilisez les fonctions phatiques (« vous voyez ? » « Qu’en dites-vous ? ») qui encourageront votre communauté à répondre.

N’hésitez pas non plus à encourager les internautes à tagguer quelqu’un de leur connaissance pour booster l’engagement et la visibilité de votre contenu.

Ne négligez pas non plus les jeux concours, qui fonctionnent très bien sur la plateforme. S’ils permettent d’augmenter de manière très forte l’engagement, ils donnent aussi de la visibilité à votre produit et peuvent, par ricochet, booster votre ROI.

Pensez à diversifier vos contenus : pour de l’engagement, on privilégiera les visuels d’ambiance, mettant en avant l’humain et le consommateur. En revanche, pour de la vente, il faudra capitaliser sur la mise en avant de vos produits, soit de manière brute (type visuels packshots) en carrousel, soit via de la contextualisation si on passe par la vidéo.

#3 Misez sur l’achat media

On le sait aujourd’hui, la portée organique des posts sur Facebook est quasi nulle s’ils ne sont pas soutenus via du média.

Ainsi, n’hésitez pas à dédier un enveloppe budgétaire à de l’achat media. Faites-vous néanmoins accompagner d’une agence, car il faut être certain d’adapter sa stratégie média à sa stratégie de marque : l’objectif ne sera pas le même selon que l’on veut amplifier sa notoriété ou booster son ROI !

#4 Pensez à contextualiser

De la même manière que sur Instagram, vos posts Facebook seront vus à un certain moment de la journée par vos internautes, et leur propos doit correspondre à ce moment. La contextualisation vous permettra de ne pas tomber comme un cheveu sur la soupe mais également de vous différencier de vos concurrents et des autres marques en général.

En effet, à la différence d’Instagram cette fois-ci, et malgré les récentes mises-à-jour de la plateforme, celle-ci donne la part belle aux posts de marque, et votre communauté est noyées sous les contenus promotionnels ou afférents.

Un post sera donc d’autant plus engageant s’il fait un clin d’oeil malin à un moment de vie, une référence du quotidien de la communauté ; un produit sera d’autant plus attrayant s’il répond à un besoin précis et ponctuel de vos consommateurs.

N’hésitez pas là non plus à vous appuyer sur le media pour ne pousser votre post qu’à certaines heures de la journée, et/ou uniquement certains jours de la semaine. Cela évitera qu’un contenu évoquant le trajet en métro du soir soit vu le dimanche midi !

Rejoignez notre club privé sur Telegram (GRATUIT) :
"Vous recevez : hack, astuces, actus, audit et conseils pour réussir sur les réseaux"
This is default text for notification bar